Link to the main land: Au revoir Fogo!!!

Le traversier, notre premier et dernier contact avec l’île, lien essentiel avec le monde extérieur. IL arrive parfois que ce lien soit coupé en Mars, avant l’arrivée des icebergs. Le courant du Labrador emporte alors vers l’île une quantité incroyable de plaques de glaces. Celles-ci s’empilent sur la côte jusqu’à des kilomètres au large, et forment parfois une barrière infranchissable. Ce phénomène a une grande influence sur la vie sur l’île, surtout autrefois, quand les gens dépendaient d’avantage de la pêche et que l’accès à cette ressource était bloquée.

Quitter Fogo, c’est y laisser une partie de soi. J’espère y retourner dans un avenir rapproché! Surveillez les prochains articles: les résultats et propositions de design de cet atelier d’exploration/création. Merci à Justin Armstrong pour cette photo!

PUBLIÉ LE 05/03/2010
  1. Christelle Reply

    Tout beau voyage a malheureusement et heureusement une fin… Et on garde les souvenirs, les photos, les nouveaux contacts!

    Est-ce qu’il y a une suite pour Fogo?

  2. Bipède Reply

    Oui il y a une suite. Les propositions de design qui ont émergées du workshop sont très intéressantes. Nous sommes en communication avec les responsables du projet pour organiser la suite et voir comment seront intégrés ces propositions.

Laisser un commentaire

*

captcha

Please enter the CAPTCHA text