Contrastes

Ce qui est intéressant de cet atelier, c’est la volonté de réunir tradition et modernité, locaux et étrangers, concepts et techniques, pour nourrir un même projet. Pour l’instant, cela se résume à de l’observation, un aller-retour entre des présentations de designers aux idées progressistes (Dressler brothers, Tjep), le travail des artisans de Fogo, ainsi que des visites sur le terrain : Lieux historiques protégés, maison/musée, Shed d’un constructeur de bateau, studio d’artiste récemment construit, etc. Je trouve ce contraste très inspirant, et le potentiel de fondre les deux se clarifie de jour en jour.

Dressler Brothers : Maximisation de l’usage des matériaux, récupération, simplicité, beauté brute de la matière.

Dressler Brothers

Tjep:

Humoristique, conceptuel, accumulation graphique et îconographique, réflexion sur la société de consommation.

Les gens ici sont très créatifs. Depuis toujours, entre les saisons de pêches, beaucoup d’entre eux pratiquent une forme ou une autre d’artisanat. Par exemple, il n’est pas rare qu’un pêcheur fabrique sa propre embarcation, ou travaille le bois. La shed typique du pêcheur regorge d’outils de toutes sortes. De leur côté, les femmes ont développé une passion pour la fabrication de tapis patiemment crochetés (hooked) et de courtepointes colorées.

 

 

 

L’esprit de communauté est très fort ici et tout ce beau monde est très excité à l’idée de mettre la main à la pâte. C’est lundi que nous entrerons enfin dans une phase de conception : échanges d’idées, dessins, prototypage!

PUBLIÉ LE 15/02/2010

Laisser un commentaire

*

captcha

Please enter the CAPTCHA text